11 mars 2007

Autodafé

Au risque d'assombrir ce dimanche ensoleillé et printanier, je reproduis un post du blog de Pierre Assouline que je viens de lire et qui me touche, me concerne, me met en colère. D'autant plus que cette nouvelle est passée inaperçue dans les médias qui ne font qu'énumérer froidement et en 1 minute les attentats qui endeuillent chaque jour l'Irak. "Où l’on brûle des hommes et des livres Il existe dans le centre historique de Bagdad une vieille artère appelée la rue Al-Moutanabi, du nom d’un grand poète des temps... [Lire la suite]
Posté par Marnie à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2006

Écoeurée

Juste un petit mot, parce que si je me lançais dans un long texte, cela initierait de longs débats insolubles. Je veux juste vous faire part rapidement d'une impression qui m'envahit chaque jour un peu plus. Tous ces jours-ci, je me sens profondément écoeurée par la folie consommatrice qui atteint les français [qui soi-disant n'ont pourtant pas de sous]. C'est une réalité tout au long de l'année, depuis des années, mais c'est évidemment encore plus flagrant avant Noël. Acheter, acheter, acheter, consommer, consommer, consommer,... [Lire la suite]
Posté par Marnie à 14:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 novembre 2006

La banlieue de Mon Oncle

Si vous avez vu le merveilleux-excellent film de Jacques Tati, Mon Oncle, vous connaissez le regard amusé, tendre et nostalgique que l'auteur pose sur la banlieue "à l'ancienne" qui, à la fin des années 1950, commençait à disparaître devant la "modernité" en marche. Le processus destructeur débutant à l'époque s'est montré lent très lent : j'ai passé mon enfance dans la proche banlieue parisienne de la fin des années 70 et du tout début des années 80 et le cadre cher à Mr Hulot existait encore "dans son jus" par endroits bien que déjà... [Lire la suite]
Posté par Marnie à 12:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 septembre 2006

Enorme coup de gueule

Je profite de la minuscule tribune qu'offre ce blog pour faire part d'un scandale qui ne fera pas grand bruit puisqu'il touche un domaine qui n'intéresse personne : le patrimoine. La façade-poudre aux yeux des Journées du Patrimoine, qui sont formidables, donnent bonne conscience et rassurent tout le monde, cache une réalité dont le grand public est ignorant : le patrimoine, sa conservation, son étude, vont mal et sont le parent très pauvre de la culture en France. Je ne me lancerai pas dans un discours qui serait trop long. Je... [Lire la suite]
Posté par Marnie à 18:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]